Solution Téléalarme pour personnes âgées

Lorsqu’on vieillit, on est plus souvent la proie de divers incidents domestiques. C’est notamment le cas des chutes, bien plus présentes chez les personnes âgées en perte d’autonomie. Pourtant de nos jours, diverses solutions existent pour palier à ces difficultés causées par la vieillesse. Une de ces solutions, c’est le système de téléalarme destiné aux seniors. Mais finalement, on en entend souvent parler mais peu de gens savent réellement de quoi il s’agit. Il semble donc de faire une petite piqûre de rappel. Minifone vous donne donc l’ensemble des conseils nécessaires à la souscription puis l’utilisation de ce type de service.

C’est quoi la téléalarme ?

Dans un premier temps, il se pourrait que vous n’ayez jamais entendu parler du mot « téléalarme ». Il semble donc important de revenir d’abord sur son sens. Le mot téléalarme est simplement un synonyme de « téléassistance », les deux désignent finalement le même type de dispositif. Les services de téléassistance existent maintenant depuis un moment. Pourtant, comme d’autres services, ils ont évolué en même temps que la technologie qui les composent.

Malgré cette importante évolution, les services de téléassistance ont toujours eu la même fonction : protéger les personnes âgées en perte d’autonomie. Même si nous le verrons, ce type de service ne s’adresse pas à une seule catégorie de personnes. Pour expliquer son fonctionnement de manière simpliste, les services de téléassistance permettent une intervention extérieure, notamment des services de secours, en cas de problème chez votre proche. Cela peut s’avérer extrêmement utile notamment en cas de chute ou de malaise de votre parent en difficulté. Votre proche peut déclencher l’alerte de lui-même, peu importe où il se trouve grâce à un bouton d’alerte. Comme l’ensemble du système auquel il appartient, le bouton d’alerte a lui aussi évolué. Initialement porté en médaillon, il était parfois jugé trop discriminant par certains bénéficiaires. La plupart des prestataires, comme minifone d’ailleurs, proposent aujourd’hui ce bouton sous la forme d’un bracelet. Les avantages sont multiples car le bouton est :

  • Plus discret

  • Plus solide

  • Plus facilement portable

 

Comment ça fonctionne ?

Une fois qu’on sait quels sont les objectifs des services de téléalarme, encore faut-il se rendre compte de comment il pourra les atteindre. Car oui finalement, comment ça fonctionne un service de téléalarme ? Dans un premier temps, il semble bon de rappeler que la plupart des services de téléalarme sont composés de deux éléments principaux :

#1 Le boîtier d’alarme

Lorsqu’on parle de boîtier d’alarme, certains peuvent s’imaginer une grande boîte dans laquelle on peut parler. Finalement, la réalité n’est pas si éloignée de cette image. Pour le faire fonctionner, il suffit de brancher votre boîtier sur une simple prise téléphonique. Ainsi, il sera relié à votre ligne directe. Chez la plupart des prestataires, le boîtier permet à votre proche de dialoguer avec des opérateurs lorsque l’alerte est déclenchée. A noter d’ailleurs qu’en plus d’être présent sur le bracelet, un bouton d’alerte est également apposé sur le boîtier. Votre proche en difficulté pourra donc déclencher l’alerte dès qu’il en aura besoin. Chez certains prestataires, le boîtier propose d’autres services. Arkéa Assistance par exemple, propose à votre proche une centrale tactile lui permettant de recevoir des messages ainsi que des photos de ses amis ainsi que de sa famille. Votre proche pourra également avoir accès à un médecin 24/24 et 7j/7.

#2 Le bracelet déclencheur d’alerte

 Le bracelet déclencheur d’alerte est une forme de corollaire du boîtier d’alerte. Il permet à votre proche de se déplacer comme bon lui semble dans son domicile. Le bracelet déclencheur lui permet notamment de lancer une alerte, même si votre parent en difficulté ne se situe pas à côté du boîtier d’alerte. Une fois l’alerte lancée, les opérateurs en charge de la téléassistance rappellent seulement quelques instants plus tard votre proche. Certains bracelets d’alerte sont équipés de haut-parleurs permettant à votre parent de discuter avec les opérateurs afin de régler le problème auquel il est confronté. Autrement, chez la plupart des prestataires, votre proche pourra dialoguer à travers le boîtier d’alarme. D’autres types de bracelets existent depuis quelques années. Certains s’adressent notamment à des seniors dits « actifs ». Il s’agit de bracelets équipés de capteurs GPS. Ces capteurs permettent donc à votre proche de rester actif notamment à l’extérieur de chez lui. Si une chute est détectée par exemple, les capteurs permettront aux services de secours de localiser votre proche en difficulté.

Quelles sont les étapes à suivre ?

 

Une fois l’offre souscrite et le dispositif installé, il est très important que votre proche réussisse à utiliser de manière optimale son système de téléalarme. L’utilisation d’un service de téléalarme est on ne peut plus simple, Il suffit à votre proche de suivre quelques étapes pour être pleinement protégé par son système. Minifone vous aide en détaillant chacune d’elles juste après :

 

 1. Déclenchez l’alerte

Malaises, chutes, les accidents peuvent s’avérer nombreux dans un logement, en particulier lorsque l’on vieillit. Ainsi, votre proche équipé en téléalarme pourra déclencher à n’importe quel moment une alerte. Pour déclencher l’alerte, il suffit d’enclencher les boutons présents, soit sur le boîtier, soit sur le bracelet déclencheur d’alerte. Une fois l’alerte lancée, il suffit de quelques instants pour que les opérateurs rappellent votre proche afin de régler la situation avec lui.

 2. Les opérateurs rappellent votre parent

Comme vu ci-dessus, les plateaux d’écoute de téléalarme sont on ne peut plus efficaces. Pour être le plus exhaustif possible, il semble nécessaire d’expliquer ce qu’est un plateau d’écoute. Ce type de plateau est composé d’opérateurs. Ce sont ces opérateurs qui rappelleront votre proche une fois son alerte déclenchée. Ils sont formés à toutes les situations d’urgence et sauront donc répondre à tous les problèmes rencontrés par votre parent. Ce type de service est donc rapide, efficace et surtout très à l’écoute.

 3. Votre proche est protégé

Une fois l’appel pris en compte, les opérateurs discuteront avec votre proche du problème rencontré. En fonction de la gravité de la situation, les opérateurs possèdent une certaine base de données qui leur permet entre autres, d’avoir accès à des numéros de téléphone des proches de la personne équipée. Ainsi, si votre numéro est enregistré, vous serez immédiatement prévenu en cas de problème rencontré par votre proche. Si la situation l’exige, les services de secours peuvent également être prévenus pour intervenir rapidement sur place.

Au travers de l’ensemble de ces étapes, il apparaît clairement que votre proche est protégé en toutes circonstances

A qui cette solution s’adresse-t-elle ?

A tout le monde ! Mais plus particulièrement à des personnes âgées en perte flagrante d’autonomie. Un système de télésurveillance leur permettra de vieillir sereinement à leur domicile, sans se poser la question de ce qu’il se passera en cas d’incident de la vie de tous les jours. Mais, comme vu déjà précédemment, les systèmes de téléalarme peuvent convenir à d’autres types de personnes. C’est notamment le cas de « seniors actifs » qui prennent alors ce genre de dispositif comme un « au cas où ». Quoi qu’il en soit, la téléalarme n’a qu’un seul objectif, venir en aide aux personnes âgées les plus en difficulté pour leur assurer une vie sereine et plus sécurisée.