La Téléassistance dans votre ville : à Brest

Depuis plusieurs années maintenant, minifone propose ses services de téléassistance sur la plupart des territoires français. La Bretagne, et en particulier Brest, ne font pas définitivement pas exception. Du côté de la région bretonne, les personnes âgées représentent une partie importante de la population. Il est donc légitime de vouloir leur apporter du soutien en permanence en facilitant leur quotidien. Minifone vous indique donc la marche à suivre pour équiper votre proche en téléassistance du côté de Brest et de la Bretagne.

Quelques chiffres

Selon un rapport de l’INSEE publié en 2017, il y avait cette année-là à Brest près de 11 919 personnes âgées de plus de 75 ans. Ce chiffre a légèrement baissé depuis 2012. En effet, cinq ans auparavant, les personnes âgées de plus de 75 ans étaient au nombre de 12 117. Malgré cette légère baisse, cette tranche de personnes ne représente pas moins de 8,5 % de la population brestoise. Mais ce n’est pas tout. Lorsqu’on parle de « seniors », il est parfois difficile de se prononcer quelle tranche d’âge est concernée par ce terme. Dans un souci de précision, il semble alors nécessaire de prendre en compte certains autres chiffres. Si on assiste à une baisse de la population des personnes de plus de 75 ans, nous assistons en revanche à une hausse assez importante des personnes situées entre 60 et 74 ans. En effet, cette population est passée entre 2012 et 2017 de 17 433 à 18 328 personnes. Si on convertit ce chiffre en pourcentage, les personnes dont l’âge se situe entre 60 et 74 ans représentent 13,1 % de la population brestoise.

Depuis plusieurs années en France, l’espérance de vie à tendance à se rallonger. Une des conséquences de ce rallongement est l’accroissement de la population senior dans la région. Selon l’Observatoire de l’habitat Finistère en 2015, l’entrée en établissement spécialisé pour les brestois se fait en moyenne aux alentours de 85 ans. En effet, les personnes âgées redoutent la plupart du temps cette nouvelle étape de leur vie. C’est pourquoi elles tentent de la retarder le plus possible. Et il est exactement là l’objectif premier de minifone, assurer le maintien au domicile de ses bénéficiaires et ce, en toute sérénité. Toujours selon l’Observatoire de l’habitat Finistère, 19.000 finistériens bénéficient de l’APA depuis 2012. Pour que votre proche soit en toute sécurité, il semble bon de souscrire à un service de téléassistance.

Quels aménagements pour les seniors ?

Comme dans d’autres villes en France, Brest a réalisé de gros efforts afin de permettre à ses seniors de vieillir dans la sérénité. Depuis fin 2016, Brest a notamment rejoint le réseau francophone des villes « amies des aînés ». Pour rejoindre ce réseau, il est nécessaire de suivre certaines étapes :

 1. Consulter sa population

Pour rejoindre ce réseau prestigieux, il est nécessaire de solliciter sa population. La mairie devra donc distribuer un questionnaire aux habitants pour savoir si ces derniers sont satisfaits de la politique menée à l’égard des seniors. La possibilité est également donnée aux habitants de faire des suggestions sur ce qui pourrait être aménagé pour améliorer le quotidien des anciens.

 2. Réaliser les travaux choisis

Une fois le questionnaire transmis puis récupéré, la commune devra mettre en place un ensemble de nouvelles mesures et aménagements pour pouvoir prétendre devenir une ville « amie des aînés ». Un membre de l’association viendra tout vérifier et décidera si oui ou non la ville peut rejoindre le fameux réseau.

Comme minifone, Brest se soucie grandement du bien-vieillir de ses aïeux.  Dans ce but, la ville a lancé en 2011 la démarche « bien vieillir ».  L’habitat, les transports, le sport, la culture, l’accès aux nouvelles technologies, la participation citoyenne, l’action sociale, la santé… les réformes sont nombreuses et touchent à tous les domaines de la vie.

Depuis plusieurs années, la ville de Brest tente également de lutter contre l’isolement des personnes âgées. C’est dans cette optique que le CCAS a organisé un portage de repas pour les personnes les plus en difficulté. En plus de leur éviter de devoir sortir pour faire les courses, cette initiative permet aux personnes âgées seules de voir du monde et donc de conserver certains liens sociaux dans leur ville.

Enfin, Brest est en charge de quatre établissements spécialisés de type EHPAD. Ces établissements sont ouverts en priorité aux personnes âgées brestoises ou domiciliées dans le Finistère, ainsi que celles à charge directe de leur famille résidant à Brest :

. La résidence Poul ar Bachet

. La résidence Louise Le Roux

. La résidence Antoine Salaun

. La résidence Kerlevenez

Toutefois, l’installation en établissement spécialisé doit seulement être étudiée en dernier recours et ne doit pas aller contre l’avis du principal concerné, votre proche. Pour éviter cela et pour que votre proche vieillisse tranquillement à son domicile, il y a minifone.

Minifone, qu’est-ce que c’est ?

Depuis sa date de création en 2006, minifone a pour objectif de faciliter le maintien au domicile de ses bénéficiaires. Apparu donc il y a quelques temps sur le marché, minifone a rapidement fait office de pionnier sur le marché de la téléassistance. Le but premier de minifone, c’est donc de permettre à votre proche de bien vieillir et pour, le plus longtemps possible, chez lui et loin des établissements spécialisés. Mais alors concrètement, à quoi correspond l’offre minifone dans les détails ? Minifone, c’est avant tout une garantie, celle d’une plus grande tranquillité pour vous et surtout, pour votre proche. Notre dispositif fonctionne grâce à deux éléments indissociables :

. Le boîtier

Le boîtier permettra à votre proche de pouvoir communiquer, soit avec vous, soit avec nos opérateurs directement. Le boîtier est notamment équipé d’un bouton d’alerte, grand et visible, votre proche peut le presser en cas de problème. Une fois l’alerte lancée, il suffit de quelques instants pour que notre plateau rappelle votre proche afin de régler la situation. En fonction de sa gravité, des proches voire même les services de secours peuvent être contactés.

. Le bracelet d’alerte

Il est le pendant « à distance » du boîtier central. Grâce à ce bracelet, votre proche pourra aller et venir à sa guise dans son habitation. Le fonctionnement reste le même que pour le boîtier.  En cas de problème, notamment de chute, votre proche aura seulement à appuyer sur le bouton présent sur le bracelet. Une fois l’alerte déclenchée, notre plateau prend en charge l’appel et rappellera votre proche on ne peut plus rapidement.

En plus de l’offre « traditionnelle », minifone propose également certains services en option. C’est notamment le cas du bouton à détection de chute. Minifone innove donc en proposant à ses bénéficiaires un bouton capable de lancer l’alerte de lui-même en cas de chute ou de malaise. Mais alors, comment ce bracelet fonctionne-t-il ? C’est simple, le dispositif fonctionne en plusieurs étapes :

#1 Le bracelet se déclenche

Les chutes sont l’un des incidents domestiques les plus présents chez les seniors. Minifone a donc pour objectif d’en réduire au maximum les conséquences. Ainsi, le bracelet de détection des chutes permet de rapidement prévenir les secours et donc de limiter les séquelles physiques ou psychologiques. En effet, les capteurs présents sur le bracelet détectent les chutes en analysant la mobilité de votre proche. Si une immobilité trop longue est constatée, le bracelet donne l’alerte.

#2 Notre plateau vous rappelle

Une fois l’alerte déclenchée, celle-ci est immédiatement prise en charge par notre plateau d’opérateurs. Ce dernier rappelle votre proche seulement quelques instants pour plus tard pour gérer la situation à ses côtés. Si votre proche n’est pas en mesure de répondre ou de se relever, des décisions sont rapidement prises. Des contacts de proximité voire même les secours sont immédiatement contactés pour intervenir sur place.

Alors n’hésitez plus, pour proposer votre proche, choisissez Minifone !

Sources

INSEE. Dossier complet Comune de Brest (2021, 16 févier). https://www.insee.fr/fr/statistiques/2011101?geo=COM-29019

Observatoire de l'habitat Finistère. L'habitat des personnes âgées  (2015, septembre). https://www.finistere.fr/var/finistere/storage/original/application/dd5f17f77460492731ae6d021cec1cc2.pdf

Notre entreprise 
Notre offre
Nous contacter

Feuilletez la documentation en ligne 📔

Plus d'informations

Minifone est la marque commerciale d’Arkéa Assistance. *Avantages présentés sous réserve de l’ensemble des dispositions légales (notamment fiscales) et des stipulations contractuelles (conditions générales, particulières, et tarifaires), applicables au contrat de téléassistance. Conditions en vigueur au 01/01/2021 et susceptibles d’évolutions. Tarif en vigueur au 01/01/2021. Le contrat de Téléassistance est souscrit auprès d’Arkéa Assistance - S.A. au capital de 1 690 000 euros - Siren : 518 757 166 - RCS Brest - Siège social : 232 rue du Général Paulet - 29200 Brest. Arkéa Assistance est déclaré en tant qu’organisme de Services à la Personne sous le N° SAP518757166.